0615772936
contact@bougiesmauves.fr

L’arôme Chèvrefeuille du Japon

Des arômes tout en couleurs

L’arôme Chèvrefeuille du Japon

Veuillez trouver ci-dessous les principaux composants du parfum Chèvrefeuille du Japon présents dans les bougies et cannelés de bougiesmauves. Les pourcentages donnés le sont pour 100g de cire végétale. Seuls les composants principaux sont indiqués. 
  • 0,15% – Benzyl acétate : L’acétate de benzyle C₉H₁₀O₂ ou CH₃-CO-O-CH₂-C₆H₅ est l’ester de l’acide acétique et de l’alcool benzylique. Il constitue l’odeur de tête du jasmin et est présent dans l’huile essentielle de jasmin. On le trouve à l’état naturel dans beaucoup de fleurs.
  • 0,12% – L’hydroxycitronellal : L’hydroxycitronellal est un odorant utilisé en parfumerie. Sa formule moléculaire est C₁₀H₂₀O₂.
  • 0,08% – cyclamen aldehyde : Le cyclamen aldéhyde est une molécule de parfum utilisée dans les savons, les détergents, les lotions et les parfums depuis les années vingt. En 1965, la Flavor and Extract Manufacturers Association accordait généralement le statut d’innocuité à ce produit.
  • 0,08% – phenylethyl alcohol : Le 2-phényléthanol est obtenu par synthèse du benzène et de l’oxyde d’éthylène mais il est naturellement présent dans les essences de rose, de géranium et de néroli et dans certains vins comme le gewurztraminer et dans les huangjiu8 (vin de céréale chinois).
  • 0,06% – linalyl acetate : L’acétate de linalyle est un composé chimique de formule brute C₁₂H₂₀O₂. C’est un ester de la famille des terpènes. L’acétate de linalyle est l’un des principaux composés des huiles essentielles de lavande et de bergamote.
  • 0,05% – linalool : Le linalol ou linalool est un alcool terpénique, alcool tertiaire, insaturé, possédant une odeur florale et fraîche. On le retrouve notamment dans une majorité d’huiles essentielles notamment celles de lavande, de bergamote, de bois de rose, dont il est le composant majeur, et de menthe.
  • 0,04% – L’alpha-isomethyl ionone : L’alpha-isomethyl ionone est un composé synthétique sûr utilisé fréquemment en cosmétique pour parfumer les produits en reproduisant le parfum doux et poudré des violettes. Découverts par Tiemann en 1893, les ionones ont changé le visage de la parfumerie, représentant une alternative à des huiles essentielles de fleurs très rares, très coûteuses ou volatiles. Les ionones sont maintenant utilisés sous différentes formes (notamment l’alpha-isomethyl ionone) dans presque tous les parfums.
  • 0,04% – alpha-hexylcinnamaldehyde : L’hexyl cinnamaldéhyde est un additif courant dans l’industrie du parfum et des cosmétiques en tant que substance aromatique. On le trouve naturellement dans l’huile essentielle de camomille.